Perpignan : en plein procès, il frappe un gardien avec sa chaussure

À Perpignan, un jeune prisonnier incarcéré pour violences sur des policiers était jugé une nouvelle fois pour avoir agressé l'un de ses surveillants de prison. Durant son passage au tribunal, il a de nouveau frappé un gardien avec sa chaussure.

16 février 2021 à 17h20 par Hugo Courville

Tribunal judiciaire de Perpignan TGI
Illustration
Crédit: Anthony Montardy/LittoralFM.

Après avoir été arrêté pour violences envers les forces de l'ordre au mois d'août, Nuja un jeune malien clandestin, s'est fait remarqué à nouveau en France lors de l'un de ses procès. Il comparaissait pour des violences sur un surveillant de sa prison, mais il n'a pas amélioré son cas. Nuja devait être libéré le 13 février de la prison de Perpignan, mais le 8 du même mois, il aurait frappé son surveillant venu chercher les poubelles et aurait été appréhendé par un autre gardien de la prison.

Suite à ses actions, il a été convoqué à nouveau devant le tribunal de Perpignan. Durant son procès, il n'écoutait pas du tout la présidente et se permettait même de l'interrompre en lui rétorquant "Bon, vous allez me juger ou quoi ?" Il s'était également déchaussé et assis devant la juge qui lui a sommé de remettre sa chaussure rapidement et de se relever, sans succès. Il se relève peu après et tente d'atteindre un gardien de l'escorte avec sa chaussure qu'il aurait gardé dans sa main, le tout en armant son autre poing, il a été de suite maîtrisé par la sécurité du tribunal et remis en geôle.

Le tribunal adoptera la demande du parquet : 8 mois avec maintien en détention et 5 années d'interdiction du territoire national. Une sanction qui satisfait le syndicat UFAP UNSA Justice qui "aurait aimé que ce détenu passe aussi pour l’agression du 01/12/2020, où il avait déjà blessé un gradé et un surveillant" lors d'une intervention pour tapage nocturne.