Perpignan : dans la lutte pour la vaccination, les sages-femmes prennent aussi position

Infirmière au centre de vaccination du Parc des expositions de Perpignan
Infirmière au centre de vaccination du Parc des expositions de Perpignan

21 avril 2021 à 16h07 par La Rédaction

Dans le département, l’ordre des sages-femmes a été associé à toutes les étapes des avancées de l’organisation de cette méga structure implantée au Parc des expositions de Perpignan. Dès le 30 mars, l’ARS Occitanie 66 a lancé un appel aux professionnels de santé à se mobiliser, 26 sages-femmes volontaires, libérales et retraitées ont répondu présentes pour participer à cette vaccination de grande ampleur indispensable pour stopper cette pandémie.

En effet, les sages-femmes se sont mobilisées depuis le premier jour de la crise sanitaire et depuis un an que ce soit en cabinet, à domicile, à la maternité de l’hôpital, à la polyclinique méditerranée et au Conseil départemental, elles ont maintenu la prise en charge médicale des femmes et des nouveau-nés.

Vaccination

À ce jour, elles interviennent sur le site aux postes de vaccination et de consultations avec les autres professionnels de santé, médicaux et paramédicaux. Selon les propos de la présidente de l’Ordre départemental des sages-femmes (CDOSF66), "la sage-femme est un acteur compétent et incontournable de la vie d’une femme : les consultations de contraception de l’adolescence à la ménopause, le suivi global de la grossesse, le suivi gynécologique, l’orthogénie sont des plus importants." La profession les pousse à toujours s'engager dans différentes campagnes comme pour le cancer du sein, du col de l'utérus ou encore face à tous les genres de discrimination.

Pour Anne LLOVERAS, la présidente du CDOSF66 "les sages-femmes même si elles sont absentes des discours officiels, leur présence aux côtés des acteurs de santé n'est pas à oublier, et surtout durant la pandémie de Covid-19.