Le tribunal administratif de Montpellier n'a pas donné raison à Louis Aliot

Ce lundi 15 février, Louis Aliot passait au tribunal administratif de Montpellier, la décision est ferme, l'ouverture des musées est suspendue. Les quatre musées vont devoir refermer leurs portes ce soir.

15 février 2021 à 15h23 par Hugo Courville

Tribunal administratif de Montpellier
Tribunal administratif de Montpellier

Après avoir vu la préfecture des Pyrénées-Orientales saisir le tribunal administratif de Montpellier, la décision est tombée ce lundi 15 février, la suspension de l'exécution des arrêtés municipaux pris par Louis Aliot et sa municipalité a été demandée. Le musée Rigaud, le muséum d'histoire naturelle, la Casa Pairal et le musée des médailles vont donc fermer leurs portes au public, une semaine après la réouverture. Dans son ordonnance, le juge des référés trouve que les quatre musées rouverts le 9 février dernier relèvent des établissements de type Y, ils sont listés à l'article 45 du décret du 29 octobre statuant sur les lieux ayant l'interdiction de recevoir du public.

Le juge a aussi évalué que le renforcement du protocole sanitaire, diminuant fortement le risque de transmission du virus dans ces lieux même s'il est prompt de "remettre en cause l'appréciation du Premier Ministre sur la fermeture de ce type d'établissements, ne permet pas à un maire de procéder lui-même à une ouverture". Louis Aliot "regrette la décision du Tribunal administratif", le maire de Perpignan a décidé de remettre en question cette décision et nous a confié qu'il ferait appel.