La course à l'écologie est présente en Catalogne

En 2021, la course à l'écologie est un élément clé du paysage du pays Catalan. De plus en plus de citoyens se battent pour que cette cause soit défendue et respectée.

9 février 2021 à 16h34 par Hugo Courville

 Éoliennes, les nouvelles énergies renouvelables
Éoliennes, les nouvelles énergies renouvelables

Cette année 2021 va être déterminante pour valider les conditions de la course à l'écologie. Les entreprises, associations et citoyens se battent en ce moment pour aider à améliorer ces causes qui défendent notre planète.

Dernièrement, un projet a été présenté en Catalogne, l'objectif est d'installer d'ici 2026 plus de 50 éoliennes flottantes en mer à quelques dizaines de kilomètres de la baie de Rosas. La société Bluefloat Energy et le groupe d'ingénierie Sener sont à l'origine de cette ambitieuse idée qui doit être proposée aux élus locaux, aux associations ainsi qu'aux pêcheurs et organisations de défense de l'environnement. La volonté de ces énergies nouvelles est de couvrir 50% des demandes électriques en 2030 et 100% en 2050. L'idée de ce projet est donc de produire 90% de l'électricité de la province de Gérone pour ses 800 000 habitants. Cette nouvelle capacité énergétique ferait de grandes économies pour la zone du Barcarès, avec 21 millions de tonnes d'émissions de CO2 en moins.

À côté de ce projet de grande ampleur, les associations luttant pour l'écologie, se manifestent auprès des populations pour que le devoir écologique de chacun soit reconnu dans les Pyrénées-Orientales. Un grand mouvement de sensibilisation s'est mis en place pour que la population essaye d'éviter les impairs pour notre planète. Pour cela, le projet collaboratif local Redplast66 a été lancé et a pour but la réduction des déchets plastiques vers notre littoral. Une autre association du nom de Citeco66 est partenaire de ce projet qui partage cette envie d'élimination du plastique le long des cours d'eau.

Cette volonté de travailler pour que notre planète ne soit plus polluée par des déchets plastiques a été partagée à des citoyens, Éric Malafosse a été accompagné par l'association Citéco66 où il produisait des ramassages de déchets sur le territoire des Pyrénées-Orientales, et il a décidé "qu'il fallait bloquer ces détritus avant qu'ils n'arrivent sur le littoral". Dans ce but, ce citoyen écologiste a donc décidé de créer un module de récupération des déchets pour bloquer le plastique qui coule dans les canaux qui se dirigent vers la mer.

Le nouveau développement des énergies renouvelables est un objectif dans la lutte pour le réchauffement climatique, on distingue clairement que la population de la Catalogne et des Pyrénées-Orientales s'ancre de plus en plus dans le paysage écologique local.