Il sera désormais interdit de consommer des glaces sur le bord de mer à Canet-en-Roussillon

C’est la 1ère ville en France à adopter cet arrêté municipal, il est dorénavant interdit de manger une glace sur le bord de mer à Canet-en-Roussillon. C’est en grande partie un choix écologique.

j

1er avril 2023 à 9h21 par Gaël Taillandier

Oui, vous avez bien lu. Les glaces seront interdites dès le 1er mai sur le bord de mer à Canet-en-Roussillon. Si vous en aviez l'habitude, vous allez devoir trouver un autre endroit pour déguster des crèmes glacées.

 

Plusieurs raisons

Ce n'est pas une décision prise à la va-vite par la mairie. Le choix a été très compliqué à prendre, “les débats ont été houleux, certains étaient pour, d’autres absolument pas. Mais il fallait faire quelque chose” assure Stéphane Loda, maire de la ville. Deux raisons principales ont poussé la municipalité à faire ce choix, l’écologie mais aussi la sécurité. Aussi étonnant que cela puisse paraître cela devenait dangereux. “Les goélands attaquaient les personnes pour leur voler leur glace, l’année dernière, j’ai dû aller me faire poser des points de suture”, nous informe une Canetoise. Ce sont au total 4 personnes qui ont été blessées l'été dernier. Quant à l’écologie, c’est la présence de serviettes partout sur la promenade de la côte Vermeille qui interpellait. “Les gens ne sont pas propres, ils jettent leurs papiers partout, c’était dégueulasse”, nous confie Maryvonne, habitante de la ville.

 

Des glaciers en colère

Forcément, cette décision ne fait pas l’unanimité, surtout chez les glaciers qui ne la comprennent pas. Un groupe s'est d’ailleurs formé : l’association des glaciers en colère. Leur but, que la mairie fasse machine arrière, “c’est inadmissible, nous n’avons même pas été consultés. Cette décision met 25 personnes au chômage pendant tout l’été” avoue les membres de l’association. Ils n'abandonneront pas et feront tout pour essayer de garder leur emploi, “nous tenterons tout, nous ne lâcherons rien”.

 

Attention, il ne faut pas prendre à la légère cet arrêté. Vous serez sanctionné d’une amende de 135 € si vous ne le respectez. Et si récidive il y a, l’amende passera à 1 500 €.

.thumbnail { border-radius: 15px; } .media img { border-radius: 15px; } .a { border-radius: 15px; }