Espira-de-l'Agly / Cases-de-Pene : une usine d'enrobés en projet, les habitants préparent la riposte

La société Eurovia aurait lancé le projet sans prévenir les politiques.

d

1er juillet 2022 à 13h56 par Loïc ESCORIHUELA

Mercredi 29 juin, à la mairie de Cases-de-Pène plus de 200 habitants se sont réunis pour protester contre le projet d'implantation possible d'une usine d'enrobés entre les communes d'Espira-de-l'Agly et de Cases-de-Pène. 

C'est un projet qui ne passe pas. La polémique enfle et la mobilisation s'accélère sur les deux communes qui pourraient être impactées par la création d'une usine à béton, dont le projet est à l'étude par Eurovia. Les administrés craignent notamment des risques pour leur santé mais invoquent également des problèmes liés aux nuisances sonores, olfactives et visuelles, inhérentes aux activités de l'usine. 

"un désastre pour notre santé, mais également un désastre pour l'écologie"

Théophile Martinez, le maire de Cases-de-Pène qui n'a pas été informé de cette étude, se place également dans le camp de ceux qui critiquent l'implantation d'Eurovia dans le secteur. 

"Si l'usine venait à s'implanter, ce serait un désastre pour notre santé, mais également un désastre pour l'écologie. Sans compter la perte en qualité de vie et les conséquences sur l'immobilier " rage une habitante d'Espira-de-l'Agly. Les habitants ont d'ores et déjà lancé une pétition en ligne et cherche le soutien de tous les habitants des Pyrénées-Orientales. 

Si vous souhaitez signer la pétition, rendez-vous ici : https://www.change.org/p/usine-de-bitume-entre-espira-de-l-agly-et-cases-de-p%C3%AAne