Drame de Millas : décès de Jehanne Collard, l'avocate de familles de victimes

Jehanne Collard

20 avril 2021 à 9h45 par la rédaction

COMMUNIQUÉ. C’est avec une peine incommensurable que le cabinet d’avocats Jehanne Collard et Associés annonce le décès de sa fondatrice, Jehanne Collard. Sa fille Me Romy Lafond-Collard et l’ensemble de son équipe saluent la mémoire d’une grande avocate engagée au service de la lutte contre l’insécurité routière.

Me Jehanne Collard est décédée ce dimanche à Paris. Elle est intervenue dans les plus médiatiques affaires de sécurité routière, notamment le dramatique accident de Millas. Elle a consacré sa vie à la cause des victimes. La sécurité routière perd une militante passionnée qui fut une grande combattante de l’émergence d’un droit des victimes et de la justice réparatrice en France.

Toute sa vie, elle aura défendu et milité. Son obsession, c’était la Justice pour les victimes. Elle s’insurgeait quotidiennement des cortèges de vies brisées liés à l’insécurité routière, de l’indifférence de certains magistrats et assureurs à la douleur des victimes.

Jehanne Collard a travaillé jusqu’à son dernier souffle pour le cabinet, qu’elle a fondé en 1973. Elle était Présidente d’honneur de l’association Victimes et Citoyens.

À la suite d’un grave accident de la route en 1993, elle consacra sa carrière à la défense des victimes. Le combat de Jehanne Collard a été honoré de l’insigne de l’Ordre National du Mérite, remis par le Premier Ministre le 22 janvier 2004 et des insignes de Chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur en Juin 2007. Jusqu’à sa dissolution, Jehanne Collard était vice-présidente de la fondation Anne Cellier fondée en 1987 pour lutter contre l’insécurité routière.

« Ma mère s’est éteinte, Je la pleure. Tout son cabinet la pleure. Mais tout son cabinet est déterminé à garder vivant sa force, son courage, sa détermination.

Depuis quarante ans, ma mère s’est battue pour la reconnaissance du droit des victimes. Devant les tribunaux, dans ses livres, dans les médias, elle a fait avancer leur cause, fait progresser la réparation de tous leurs préjudices.

Je vous promets que ce cabinet, avec tous ses associés, tous ses collaborateurs se battra toujours, par tous les moyens, pour le droit des victimes. Pour une plus grande reconnaissance de leur parole. Pour une juste indemnisation de tous leurs préjudices.

C’est une légende de la défense des victimes qui s’éteint. Nous ferons vivre, aux côtés de nos clients, sa mémoire, ses valeurs et ses combats comme nous le faisons tous depuis des années. » déclare sa fille, Maitre Romy Lafond-Collard, qui dirige le cabinet Jehanne Collard et Associés.

Sélectionnés pour vous