Covid-19 : les autotests interdits pour le moment à la vente dans les supermarchés

Depuis quelques jours, la France se prépare à accueillir les autotests sur son territoire. Les supermarchés s'y préparaient aussi, pour que la population puisse accéder le plus simplement à ces tests. Mais depuis quelques jours, les grandes et moyennes structures de vente restent dans le flou, car le commerce d'autotests est réservée pour les pharmacies.

COVID-19
COVID-19
Crédit: COVID-19

20 avril 2021 à 9h10 par Hugo Courville

Depuis le 12 avril 2021, l'utilisation des autotests a été validée par le ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran. La France, à l'inverse de ses voisins européens reste très en retard dans la mise en place de ce test en libre-service, mais une nouvelle incompréhension est présente dans l'Hexagone.

Les autotests seraient réservés à la vente dans les pharmacies, les supermarchés seraient donc dans l'impossibilité de vendre à leurs clients ce produit essentiel pour la santé en ce moment. La raison de cette interdiction serait que dans un arrêté du 10 avril 2021 (modifiant un autre arrêté du 10 juillet 2020) prescrivant les mesures d'organisation et du fonctionnement du système de santé pour l'épidémie de Covid-19, les autotests auraient été interdits à la vente sur internet et hors d'une enseigne pharmaceutique.

Les magasins Carrefour avaient précédemment commandé plus d'un million de tests pour fournir sa clientèle, Système U et Leclerc regardent vers le gouvernement en attendant qu'il produise un nouvel arrêté pour leur en autoriser la vente. La direction générale de la santé ne s'est pas encore prononcée à ce sujet.

Affaire à suivre.

Sélectionnés pour vous